Lettre Hebdo n°571  / 19-06-2012

  Augmenter |   Réduire


#socialtags


Le fait de la semaine : les dépassements d’honoraires … et après ?


Les politiques ont mis en première ligne le règlement du problème des dépassements d’honoraires, dans leur déviance maximum. L’approche économique de cette difficulté ne suffira pas à régler le problème. On ne peut pas faire du passé table rase. Le décrochage du remboursement du secteur 1 par rapport au vrai prix des actes est à l’origine du secteur 2. Au départ, cette différence a surtout touché les spécialités de plateau technique chirurgical d’abord, puis les autres spécialités par la suite.


Devenue spécialité, la Médecine Générale se rend bien compte quotidiennement qu’elle n’a pas tous les moyens nécessaires à un exercice aidé améliorant la réponse des praticiens aux besoins des patients. D’où la recherche de rémunérations complémentaires en sus de l’acte, telle celle du médecin traitant ou du paiement à la performance. Mais il est indéniable que, sans majoration de l’acte de secteur 1 quel qu’il soit et quelle que soit la spécialité, le décrochage sera tel que les moyens ne seront plus suffisants pour remplir les tâches qui sont demandées aux médecins libéraux.


Alors, certes symboliquement pour un gouvernement de gauche, régler certains excès d’honoraires est nécessaire. Il ne faut pas qu’il oublie, pour garder une réponse de proximité de qualité, de faire du secteur à honoraires opposables un cadre d’exercice compatible avec les avancées médicales et les prises en charge complexes. Un blocage trop long du tarif de la consultation irait à l’encontre de cette ambition. Toucher le secteur 2 sans avoir un message fort de revalorisation du secteur 1 pour toutes les spécialités dont la médecine générale, même sur la durée, serait le plus mauvais message pour la médecine libérale.


Dr. Michel COMBIER.
Président



Focus :


  • Remous persistants sur la primo-installation. Le Président de la Conférence des Doyens se rajoute au chœur de ceux qui ne voient que la contrainte pour la crise démographique annoncée. Un service public de deux à trois ans à la sortie des études pour les jeunes confrères lui semble la solution. Cela ne réglerait aucun problème et n’aurait pour seul effet que de diminuer l’appétence des carabins pour la médecine générale qui sera (bien sûr) la seule touchée par cette mesure, et au-delà des bacheliers vers la médecine tout court. Et on passe subrepticement de l’attaque contre la liberté d’installation à l’obligation d’exercice. Est-ce vraiment légal ? Voir le communiqué de la CSMF Jeunes médecins


  • Remous à l’Ordre sur le même sujet. Beaucoup de conseils de l’Ordre Départementaux et Régionaux ne manquent pas de donner de la voix contre les propositions de l’Ordre National sur la démographie et la contrainte de cinq ans d’exercice après les études. D’où rétropédalage de l’instance nationale qui revient sur cette mesure tout en annonçant de refaire le point sur le sujet en plénière le 22 juin. Comprenne qui pourra !


  • Un avis intéressant du Groupement Européen des Médecins en Pratique Libre. Se prononçant sur les équipes pluri-professionnelles en soins ambulatoires le Groupement met les médecins au centre du système pour en assurer la coordination et le contrôle des équipes de soins pluridisciplinaires et donne des règles simples qui fixent la responsabilité de chacun. Lire l’avis du Groupement


  • Les lésions dangereuses. La communication commune entre les syndicats minoritaires de pharmaciens et de médecins relève de la contorsion sémantique. Où on voit le syndicat de pharmaciens le plus anti-médecins qui proclame partout que les médecins prescrivent n’importe comment s’allier avec un syndicat sensé défendre leurs confrères… avec de tels amis !



Observatoire de la Convention :


Cette rubrique permet de faire le point sur les difficultés quotidiennes de l’exercice dues aux complications de l’Assurance Maladie... ou d’autres. Vous pouvez l’alimenter en faisant part de votre expérience sur le site de l’UNOF-CSMF (www.unof.org ). Rubrique : « l’observatoire de la convention ».


  • Espace Pro : au moins une connexion avant le 30 juin 2012. Pour obtenir la rémunération qui concerne l’informatisation du cabinet, le médecin doit se connecter au moins une fois avant le 30 juin 2012 (date actuelle qui risque d’être repoussée du fait du retard d’installation d’Espace Pro dû au retard des Caisses).Pour ceux qui sont installés et qui n’ont pas encore fait cette démarche, c’est le moment de se connecter.


  • Les premiers retours sur les objectifs de santé publique. Les premiers rendus par les délégués de l’Assurance Maladie semblent coïncider en gros avec l’activité des médecins concernés. Mais quelques problèmes persistent pour mettre en évidence la réalité de l’exercice du médecin dans les critères choisis. Quelques exemples : les vaccins antigrippaux qui sortent des pharmacies internes aux établissements pour personnes âgées ne sont pas répertoriés par l’Assurance Maladie donc non attribués à l’objectif du médecin traitant ; les Hémoglobines Glyquées faites à l’Hôpital ne sont pas non plus répertoriées dans les machines de la Sécu, mais le médecin est informé du résultat de l’examen par la lettre de l’hôpital. Ce qui risque de créer un différentiel entre le nombre d’HbA1c et la déclaration des objectifs. Voilà du pain sur la planche pour les commissions paritaires !


  • Quand Espace Pro patine. La saisie des arrêts de travail est toujours aussi aléatoire. Rapide dans certains cas, moulinant dans d’autres… Le papier prend toujours autant de temps … beaucoup moins que la saisie en ligne !



Participez au 6ème Congrès de la Médecine Générale à Nice du 21 au 23 Juin 2012


FORMUNOF et l’ACFM, 2 associations du groupe Evolutis DPC, vous recommandent particulièrement les 5 sessions auxquelles elles participent.


Jeudi 21 Juin


9h30-11h > Salle Gallieni 7


Atelier Formunof : "le normal et le pathologique" - Pr. Max BUDOWSKI


Vendredi 22 Juin


9h-10h30 > Auditorium Athéna


Table ronde sur le DPC avec la participation du Dr Bernard ORTOLAN


11h - 12h30 > Salle Gallieni 4


Communication orale : Pratiques préventives


Résultat d’un audit de l’ACFM sur la prévention des infections nosocomiales au cabinet médical


Dr. Bernard ORTOLAN


16h - 17h30 > Salle Gallieni 4


Communication orale : Inégalités sociales de santé


Etude sur les hypovitaminoses C dans deux centres de sans domicile fixe. Intérêt pour le généraliste de ne pas méconnaître cette pathologie chez les patients en situation précaire.


Dr. Pierre FRANCES


Vision du médecin traitant par le sans domicile fixe.


Dr. Pierre FRANCES


 • Venez nous rejoindre sur notre "stand n° 55" pour des informations sur nos travaux, nos présentations et nos programmes de DPC.


En qualité de participant Formunof, vous bénéficiez du tarif préférentiel de 220 €


Si vous vous inscrivez en ligne cochez « membre d’une structure organisatrice » puis choisissez : Formunof


Renseignements complémentaires sur le site EVOLUTIS DPC



 


Record d’affluence aux 5èmes Printemps de la FMC


Avec prés de 350 médecins, les 5èmes Printemps de la FMC enregistrent un nouveau record d’affluence. Les Printemps de la FMC sont organisés par Evolutis DPC.


Découvrez le bilan de la 5ème édition !



Journées de l’installation : vous vous installez ? Pour tout savoir sur les démarches à entreprendre


La Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) organise des Journées de l’Installation en médecine libérale.


Programme et inscription en ligne




Evolutis DPC/FORMUNOF, la formation de tous les médecins, rien que vous vous !


Découvrez les formations 2012 et réservez celles qui vous intéressent.



Suivez l’UNOF-CSMF sur Twitter (cliquez sur l’image ci-dessous)




Retrouvez toute l’actualité de l’UNOF-CSMF sur FACEBOOK :

JPEG


www.facebook.com


 



Donnez-nous les e.mails de vos confrères


Indiquez-nous les adresses e-mails de vos confrères, ils recevront notre lettre hebdomadaire : unof@csmf.org



PARTENAIRES


Actualités fiscales en partenariat avec l’AGAPS : www.agaps.com


Retrouvez toutes les actualités de l’ACMF, le partenaire d’assistances et de services des professionnels de santé (en cliquant sur le logo)

JPEG


www.brochures-patients.com  : le 1er site gratuit de commande de brochures d’informations patients réservé exclusivement aux professionnels de santé.


Découvrez www.santepratique.fr, le nouveau portail d’information médicale pour vos patients.


 

Espace privé // Porte documents // Conception & développement du site de l'UNOF 2002->2014- Maurice BINIASZ