Lettre Hebdo n°566  / 15-05-2012

  Augmenter |   Réduire



Le fait de la semaine : dans l’attente d’un nouveau Ministre.



Les médecins généralistes ne sont pas particulièrement dans l’attente d’un nouveau Ministre. Ils ne vivent pas dans l’anxiété d’un nom et même d’une politique tant ils sont revenus de tout et sont impliqués totalement dans leur activité professionnelle. En 2007, sans vraie alternance, la loi « Hôpital, Patients, Santé et Territoires » (difficile de faire plus techno comme désignation pour un gouvernement sensé être libéral) a rapidement éteint les illusions, si tant est que certains en aient eu.
Seuls les syndicats qui ont soutenu la loi semblent découvrir aujourd’hui naïvement les difficultés qu’elle entraine, avec le déploiement des Agences Régionales de Santé (ARS) et leurs décisions sur la vie quotidienne des confrères, particulièrement sur la permanence des soins.


Quels conseils donner aux médecins généralistes libéraux face à l’arrivée d’une nouvelle équipe ? Juger sur pièces semble être la première des honnêtetés, évaluer si la promesse de la revalorisation de la Médecine Générale fait partie non plus des projets mais des réalités, et pour se faire une opinion écouter l’analyse de ceux qui, par le passé, quel que soit le parti au pouvoir, ont expertisé les conséquences prévues sur notre métier.

L’UNOF-CSMF a toujours mené cette analyse objective et a eu toujours le bon diagnostic (C à 20€, permanence des soins, HPST …).

Elle n’a eu que le regret de voir les médecins incrédules devant ce que nous annoncions … et qui s’est réalisé. Espérons que la lucidité leur viendra rapidement en cas de nouveaux coups de grisou sur notre profession. On aura besoin de tous pour continuer à construire l’évolution nécessaire de notre métier.


Dr. Michel COMBIER.
Président



Focus :


  • La CSMF rappelle ses attentes. La Confédération a fait connaitre ses objectifs pour la médecine libérale et en son sein la Médecine Générale. Un programme complet pour un quinquennat apaisé avec les libéraux ? Lire le communiqué de la CSMF


  • Que craint donc le Collège de Médecine Générale ? En opposant une fin de non-recevoir à la demande de la CSMF, du SML, de l’ACFM, de FORMUNOF et de l’AFML, le Collège refuse une fois de plus à rentrer au sein de la Fédération des Spécialités Médicales (FSM). Que doit craindre la Médecine Générale ? D’être au centre des autres spécialités alors qu’elle est la principale et l’indispensable spécialité au contact des patients, charnière du parcours de soins, acceptée et promotionnée par tous ? Cette frilosité, peu compréhensible, repose-t-elle sur une chasse gardée ? En restant dans son petit monde, la spécialité oublie les médecins généralistes salariés qui peuvent représenter une évolution demain au côté des libéraux. Dans toutes les autres spécialités, les différents modes d’exercice sont représentés es qualité dans le conseil de la spécialité. L’UNOF-CSMF fait partie de ceux qui pensent que rentrer dans la FSM, c’est faire acte d’une spécialité majeure, organisée, qui doit être estimée à l’identique des autres et, vu sa spécificité et sa force, a pour essence d’être active dans cette organisation, au plus haut niveau. Etre ambitieux pour la Médecine Générale ne nous fait pas peur, tant nous avons confiance en elle et à ceux qui l’exercent.



Observatoire de la Convention :


Cette rubrique permet de faire le point sur les difficultés quotidiennes de l’exercice dues aux complications de l’Assurance Maladie... ou d’autres. Vous pouvez l’alimenter en faisant part de votre expérience sur le site de l’UNOF-CSMF (www.unof.org ). Rubrique : « l’observatoire de la convention ».


  • Téléservices en ligne : les médecins généralistes de plus en plus connectés. « Espace Pro » voit croitre de jour en jour les connections des praticiens : actuellement, 24 548 utilisateurs rentrent régulièrement sur le site que ce soit pour le protocole de soins électronique, les arrêts de travail et les déclarations médecins traitants en ligne. Par exemple, 44 771 déclarations médecins traitants ont été transmisses. Cela montre l’évolution des médecins de famille et leur intérêt pour le paiement à la performance.


  • Mais les problèmes ne sont pas niés. Lors de la Commission Paritaire Nationale du 10 mai, un certain nombre de problèmes sont apparus (difficultés sur la saisie des arrêts de travail, l’absence de tous les régimes, etc.) dont l’inventaire précis et les solutions feront l’objet d’une nouvelle communication dans un mois. L’outil informatique doit simplifier la vie des médecins et des patients, d’où l’importance des retours que chacun de vous peut faire sur le site de l’UNOF-CSMF www.unof.org



Journées de l’installation : vous vous installez ? Pour tout savoir sur les démarches à entreprendre
 


La Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) organise des Journées de l’Installation en médecine libérale.


Programme et inscription en ligne




Evolutis DPC/FORMUNOF, la formation de tous les médecins, rien que vous vous !


Découvrez les formations 2012 et réservez celles qui vous intéressent.



Suivez l’UNOF-CSMF sur Twitter (cliquez sur l’image ci-dessous)




Retrouvez toute l’actualité de l’UNOF-CSMF sur FACEBOOK :

JPEG


www.facebook.com


 



Donnez-nous les e.mails de vos confrères


Indiquez-nous les adresses e-mails de vos confrères, ils recevront notre lettre hebdomadaire : unof@csmf.org



PARTENAIRES


Actualités fiscales en partenariat avec l’AGAPS : www.agaps.com


Retrouvez toutes les actualités de l’ACMF, le partenaire d’assistances et de services des professionnels de santé (en cliquant sur le logo)

JPEG


www.brochures-patients.com  : le 1er site gratuit de commande de brochures d’informations patients réservé exclusivement aux professionnels de santé.


Découvrez www.santepratique.fr, le nouveau portail d’information médicale pour vos patients.

Espace privé // Porte documents // Conception & développement du site de l'UNOF 2002->2014- Maurice BINIASZ