Lettre Hebdo n°565  / 09-05-2012

  Augmenter |   Réduire



Le fait de la semaine : Encore une élection puis on reparle enfin de la Santé ?


L’élection présidentielle passée, le nouveau Président élu, la Santé qui a été la grande absente du débat va se rappeler au bon souvenir de la nouvelle équipe.


Même si la convention avec l’assurance maladie constitue une base solide pour ne pas immédiatement attirer l’attention des décideurs politiques, les problèmes persistent. La Médecine Générale qui est, au sein du système de santé, la pierre angulaire des soins à la population, mérite d’être au centre des nouvelles dispositions qui pourraient être imaginées par les nouveaux responsables.


La Santé fera peut-être partie du débat des législatives. En tout cas, elle sera surement dans les dispositions qui seront prises dans l’été. Souvent regardée comme une cause de dépenses, la Santé est toujours pour les responsables de tout bord une possible source d’économie.


La vigilance sera donc de mise.


Comme toujours, comme syndicat indépendant qui n’a d’autre but que de défendre la place des médecins généralistes libéraux au cœur du système de soins, l’UNOF-CSMF, qui a bien entendu les propos de François Hollande et de ses collaborateurs sur la Santé, ne demande qu’à poursuivre la reconnaissance de la Médecine Générale au service des patients.


Il faut rapidement se mettre au travail. Evitons s’il vous plait des énièmes états généraux de la santé, qui serait un signe négatif d’attentisme.


Dr. Michel COMBIER.
Président

 



Focus :


  • Les grandes lignes sur la Médecine Ambulatoire du nouveau Président. Pas de révolution attendue pour la Médecine Générale. Lors de la signature de la convention, un certain nombre des dirigeants socialistes impliqués dans la santé avait plutôt observé favorablement les évolutions. A côté du paiement à l’acte, l’orientation serait de mettre en place une part forfaitaire plus importante dans la rémunération des Médecins Généralistes. Une expérimentation du tiers-payant généralisé chez les médecins volontaires fait aussi partie du programme Santé.


  • La démographie médicale abordée par le biais de l’incitation. A plusieurs reprises, il a été déclaré par ceux qui entouraient le candidat maintenant Président (et par lui-même d’ailleurs) que la coercition ne paraissait pas la solution au problème de la répartition des médecins sur le territoire. La réorganisation de l’offre de soins se fera par les pôles de soins de proximité, réforme déjà bien engagée, très souvent sous l’impulsion des professionnels de santé.


  • La revalorisation de la filière de Médecine Générale et le relèvement du numerus clausus. La poursuite de la reconnaissance de la formation initiale des spécialistes en Médecine Générale avec une vraie place parmi les autres spécialités, est une priorité exprimée. L’UNOF-CSMF s’en félicite. L’actuelle filière n’est pas en état d’accueillir convenablement dans toutes les universités les médecins actuellement en formation. L’augmentation du numerus clausus de manière uniforme ne réglera pas les problèmes démographiques sans une orientation forte et financée pour la formation à notre spécialité.



Observatoire de la Convention :


Cette rubrique permet de faire le point sur les difficultés quotidiennes de l’exercice dues aux complications de l’Assurance Maladie... ou d’autres. Vous pouvez l’alimenter en faisant part de votre expérience sur le site de l’UNOF-CSMF (www.unof.org ). Rubrique : « l’observatoire de la convention ».


  • Les dépenses ambulatoires toujours modérées … sur le dos des Généralistes. Les derniers chiffres des dépenses du régime général montrent une progression de 2,3% sur le premier trimestre. Les soins de ville progressent de 2,4% (+3% pour les soins de médecine générale, +2% pour les soins spécialisés, +1% pour les soins dentaires). Les remboursements de soins hospitaliers s’accroissent de 3,3% pour les hôpitaux publics et de 2,8% pour les cliniques privées. Comme annoncée par l’UNOF-CSMF depuis longtemps, c’est sur le dos des honoraires médicaux et dentaires (-4,9%) que sont atteints ces « bons » chiffres, conséquences du blocage de la valeur de la Consultation non compensé par d’autres ressources avant l’année n+1.


  • Les logiciels devraient être au rendez-vous du paiement à la performance. Les principaux éditeurs de logiciels médicaux ont déposé auprès de la Haute Autorité de Santé leur demande de certification pour pouvoir répondre au cahier des charges du paiement à la performance sur objectif de santé publique conventionnel. La date butoir du 31 mars a été respectée par la quasi-totalité d’entre eux et permettra aux médecins qui utilisent ses instruments de pouvoir bénéficier de la rémunération afférente pour l’année entière conformément aux accords passés.


  • Paiement à la performance  : la calculette de l’UNOF-CSMF permet de calculer sa rémunération à partir des seuils intermédiaires. Rappel de quelques règles qui vous permettront de faire votre estimation : au-delà du seuil intermédiaire, la rémunération est proportionnelle à l’exécution. En dessous, c’est la progression par rapport à l’année n-1 qui est pris en compte, la rémunération ne pouvant excéder 50% de la rémunération totale. En rentrant le niveau de l’objectif de l’année N-1, vous pourrez calculer la rémunération de la progression. Accéder à la calculette



Journées de l’installation : vous vous installez ? Pour tout savoir sur les démarches à entreprendre


La Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) organise des Journées de l’Installation en médecine libérale.


Programme et inscription en ligne




Evolutis DPC/FORMUNOF, la formation de tous les médecins, rien que vous vous !


Découvrez les formations 2012 et réservez celles qui vous intéressent.



Suivez l’UNOF-CSMF sur Twitter (cliquez sur l’image ci-dessous)




Retrouvez toute l’actualité de l’UNOF-CSMF sur FACEBOOK :

JPEG


www.facebook.com


 



Donnez-nous les e.mails de vos confrères


Indiquez-nous les adresses e-mails de vos confrères, ils recevront notre lettre hebdomadaire : unof@csmf.org



PARTENAIRES

 


 


Actualités fiscales en partenariat avec l’AGAPS : www.agaps.com


 


Retrouvez toutes les actualités de l’ACMF, le partenaire d’assistances et de services des professionnels de santé (en cliquant sur le logo)


 

JPEG


 


www.brochures-patients.com  : le 1er site gratuit de commande de brochures d’informations patients réservé exclusivement aux professionnels de santé.


Découvrez www.santepratique.fr, le nouveau portail d’information médicale pour vos patients.



 


 


 

Espace privé // Porte documents // Conception & développement du site de l'UNOF 2002->2014- Maurice BINIASZ