Lettre Hebdo n°556  / 28-02-2012

  Augmenter |   Réduire


#socialtags


 


Le fait de la semaine : Les premières revalorisations des Spécialistes en Médecine Générale


Les nouveaux premiers tarifs sont sortis au Journal Officiel. Si l’UNOF-CSMF constate avec satisfaction le respect des engagements, elle reste attentive au respect des futurs engagements. Si les nouvelles avancées (voir le détail ci-dessous) ne représentent pas un volume très important en termes de chiffre d’affaires, elles n’en revêtent pas moins une portée symbolique importante : à savoir le début d’une vraie nomenclature clinique avec la Visite Longue chez les patients atteints de maladies neuro-dégénératives ; la reconnaissance de la spécialité de Médecine Générale pour tous ceux qui ont été qualifiés par le Conseil de l’Ordre, aux côtés de ceux qui l’ont obtenu par le DES ; l’association d’un geste technique à une consultation pour le frottis vaginal même si c’est à demi tarif. Légalement, ces mesures ne s’appliquent qu’un mois après leur parution.


Avec le paiement à la performance pour l’homogénéisation des pratiques, on voit que cette convention contient des modifications structurelles importantes pour placer la Médecine Générale au centre du système de santé. Au fil du temps et des autres mesures tarifaires, les médecins se rendront compte de l’intérêt de la démarche engagée et de son opportunité dans une période économique qui est loin d’être favorable. Ils comprendront (peut-être) pourquoi la quasi-unanimité syndicale s’est faite autour de ce texte.


Lire le communiqué de l’UNOF-CSMF


Détails des nouvelles revalorisations dans le communiqué de la CSMF


Dr. Michel COMBIER.
Président



Focus :


  • L’Académie de Médecine réservée sur les génériques. Mais pas seulement. Elle s’inquiète surtout sur l’origine des médicaments et sur leur lieu de production. Les difficultés rencontrées chaque jour pour la prescription en génériques sont reflétées dans l’utilisation de la mention « non substituable » par des médecins de plus en plus sous la pression des patients. De nombreux intérêts s’affrontent sur ce terrain. Il serait temps qu’une véritable clarté soit faite sur ce sujet et qu’on arrête de culpabiliser le dernier maillon d’une chaîne qui craque de partout. Voir le rapport de l’académie de médecine


  • Les dépassements hospitaliers montrés du doigt. Les médias depuis longtemps ont dans la ligne de mire les rémunérations des médecins de secteur 2, publics comme privés. Certains, surtout hospitaliers sont indécents. Au-delà des réels problèmes posés par ces attitudes, il faut quand même évoquer la réalité : le décrochage entre le vrai prix des actes et leur remboursement. Cela concerne aussi la Médecine Générale qui demande encore un investissement supplémentaire pour permettre la mise en place de véritables entreprises médicales de proximité au service des patients.



Observatoire de la Convention :


Cette rubrique permet de faire le point sur les difficultés quotidiennes de l’exercice dues aux complications de l’Assurance Maladie... ou d’autres. Vous pouvez l’alimenter en faisant part de votre expérience sur le site de l’UNOF-CSMF (www.unof.org ). Rubrique : « l’observatoire de la convention ».


  • La Visite Longue : une nouvelle spécificité pour les Médecins Généralistes. La nomenclature de nos actes s’enrichit d’un nouvel acte qui a le mérite d’être spécifique et de mettre en valeur une des particularités de notre activité, à savoir de permettre et d’améliorer le maintien des personnes atteintes de maladie neuro-dégénérative. Cotée 2 V(46€) + ID (10) soit 56€, auxquels peuvent s’ajouter les indemnités kilométriques, elle a pour but de faire l’évaluation de ces patients dans leur cadre naturel en compagnie des aidants non professionnels. Elle se réalise une fois par an et plus si l’état de santé du patient ou des conditions environnementales entraine des modifications importantes de prise en charge. Lire le communiqué de l’UNOF-CSMF


  • L’association de la Consultation et du Frottis Vaginal : les médecins généralistes pourront associer la Consultation et la moitié (hélas) du tarif du Frottis vaginal soit C ou CS + 9,64 / 2 ce qui donne une valeur de 27,82€. Cette association n’est pas anodine et permet de mettre en coin dans une nomenclature qui le permettait uniquement pour l’électrocardiogramme. Cette association s’appliquera pour les frottis vaginaux dans le cadre du référentiel de dépistage à savoir un frottis tous les 3 ans entre 25 et 65 ans, après deux frottis annuels normaux.


  • Le C2 accessible aux médecins spécialistes en Médecine Générale. Qu’ils soient spécialistes en Médecine Générale du fait du DES ou de la qualification ordinale, les médecins généralistes pourront appliquer le C2 aux mêmes conditions que les autres spécialités, avec les mêmes critères d’associations au C. A savoir un C2 (46€) quand ils verront un patient adressé pour lequel ils pourront faire effectuer un examen complémentaire et le revoir avec ses examens et coter un C ou CS avant d’envoyer un courrier détaillé au médecin traitant. Le C2 ne peut être utilisé qu’une fois tous les six mois chez le même patient, pour le même motif, et en dehors des cas de surveillance médicale protocolisée. Exemple : un médecin spécialiste de Médecine Générale ayant un DU de podologie pourra coter son C2, faire effectuer un examen radiologique du pied et revoir le patient en cotant C ou CS pour rédiger ses conclusions pour le médecin traitant.


  • Paiement à la performance  : la calculette de l’UNOF-CSMF permet de calculer sa rémunération à partir des seuils intermédiaires. Rappel de quelques règles qui vous permettront de faire votre estimation : au-delà du seuil intermédiaire, la rémunération est proportionnelle à l’exécution. En dessous, c’est la progression par rapport à l’année n-1 qui est pris en compte, la rémunération ne pouvant excéder 50% de la rémunération totale. En rentrant le niveau de l’objectif de l’année N-1, vous pourrez calculer la rémunération de la progression. Accéder à la calculette



Nouveau ! Evolutis DPC, la formation de tous les médecins


Pour faciliter la formation médicale continue et le DPC à tous les médecins, la CSMF a construit une réponse formation de haute qualité scientifique : Evolutis DPC. La structure Evolutis DPC capitalise l’expertise des 3 organismes confédérés de formation agréés : l’ACFM, FORMUNOF et l’AFORSPE pour offrir un très large choix de formations adaptées aux exigences de la pratique libérale dans toutes les spécialités. Les formations sont organisées dans toutes les régions de France métropolitaine et d’Outremer. Elles peuvent aussi se décliner à distance avec les actions en ligne et non présentielles.


Dès maintenant, Evolutis DPC offre une véritable plateforme d’expertise scientifique et organisationnelle pour permettre à tous les médecins de se former tout au long de leur exercice.


Découvrez dès maintenant les offres de formations agréées 2012 en cliquant ici


Plus d’informations et inscriptions : vous pouvez nous contacter au 01 43 18 88 28.
 



Suivez l’UNOF-CSMF sur Twitter : https://twitter.com/UNOFCsmf




Retrouvez toute l’actualité de l’UNOF-CSMF sur FACEBOOK : www.facebook.com



Donnez-nous les e.mails de vos confrères


Indiquez-nous les adresses e-mails de vos confrères, ils recevront notre lettre hebdomadaire : unof@csmf.org


 


PARTENAIRES

 


 


Actualités fiscales en partenariat avec l’AGAPS : www.agaps.com


 


Retrouvez toutes les actualités de l’ACMF, le partenaire d’assistances et de services des professionnels de santé (en cliquant sur le logo)


 

JPEG


 


www.brochures-patients.com  : le 1er site gratuit de commande de brochures d’informations patients réservé exclusivement aux professionnels de santé.


Découvrez www.santepratique.fr, le nouveau portail d’information médicale pour vos patients.



 

Espace privé // Porte documents // Conception & développement du site de l'UNOF 2002->2014- Maurice BINIASZ