<

La lettre hebdomadaire




  • Lettre Hebdo n°409( 9 décembre 2008 )

    Bon Anniversaire, la Conf’ !
    La C.S.M.F. a donc 80 ans. Un âge vénérable. Elle n’a pas la maladie d’Alzheimer la Conf’. Elle se rappelle que, durant toute son Histoire, elle a dû lutter contre ceux qui voulaient détruire la médecine libérale et sociale à la Française.
    Et chaque fois, à la fin de leur mandat, les présidents successifs pouvaient s’honorer d’avoir maintenu un secteur libéral fort et viable au côté d’un hôpital public indispensable lui aussi. Saine concurrence/coopération au service des (...)

  • Lettre Hebdo n°408( 2 décembre 2008 )

    Négociations conventionnelles : le surplace
    Le Directeur de l’Assurance Maladie aurait fait un excellent pistard. Roi du surplace, il attend que le partenaire (adversaire) se dévoile et lance le sprint de loin.
    Il a agit ainsi avec la démographie laissant MG France proposer un mécanisme de sanctions pour les médecins installés dans les zones sur dotées.
    Ensuite, le Directeur ne parle plus que de ça pour le contrat de solidarité intergénérationnelle.
    Ensuite, sa formation militaire le fait jouer à (...)

  • Lettre Hebdo n°407( 25 novembre 2008 )

    Un sondage éclairant … avec quelques surprises
    Le sondage CSA, fait à la demande de la CSMF, éclaire sur le ressenti actuel des médecins libéraux.
    On y voit leur attachement à la maîtrise médicalisée (69 %), au paiement à l’acte (76%), leur opposition à la Loi « Hôpital, Santé, Patients et Territoires » (48% contre 32% qu’ils considèrent comme une étatisation (64%), leur défiance envers ceux qui la portent (50% de mauvaise opinion pour la Ministre de la Santé contre 37% de favorable).
    Ils sont prêts à 77 % à (...)

  • Lettre Hebdo n°406( 18 novembre 2008 )

    Négociation conventionnelle : que de temps perdu ?
    Perd-t-on vraiment du temps au cours des négociations conventionnelles ? Pas forcément.
    On en entend des vertes et des pas mûres. Des chiffres sont donnés par les caisses.
    La mine du Directeur à leur énoncé fait douter l’assistance de leur fiabilité. Certains syndicats font d’histoires de chasse une vérité révélée. D’autres expriment tout et son contraire, au sein de la même délégation et, en fin de compte, on ne comprend rien à leur expression. (...)

  • Lettre Hebdo n°405( 12 novembre 2008 )

    Négo de gogos ?
    Nouvelle séance de négociations aujourd’hui. Quel ordre du jour ? Celui qui est prévu ou un autre ? Depuis le début, tout est fait pour noyer le poisson.
    La période s’y prête.
    Et pas uniquement d’un point de vue climatique.
    Atomisation de la représentation professionnelle.
    Palabres aussi inutiles qu’improductives pour l’avenir de nos métiers, concepts fumeux à tous les étages.
    A force de vouloir inventer le meilleur des mondes, on en oublie le pragmatisme et le devenir actuel du (...)

  • Lettre Hebdo n°404( 4 novembre 2008 )

    Le C à 23 euros va-t-il être gagé 3 fois ?
    Depuis qu’il a été signé, les économies qui devaient permettre le C à 23 euros ont été largement acquises que ce soit sur l’activité propre des médecins généralistes avec la diminution des actes que sur la maîtrise des prescriptions.
    Las, les discussions dans les Egos, nécessaires réflexions sur l’avenir du métier, ont noyé le poisson de la Consultation, tout en affirmant sa légitimité.
    Les Ministres du Budget et de la Santé remettent le compteur des économies à zéro (...)

  • Lettre Hebdo n°403( 28 octobre 2008 )

    Dépenses maladies : les soins de ville montrent l’exemple
    La hausse des dépenses d’Assurance Maladie en soins de Ville a été de 2% (pour un total de 3,9% général sur les 12 derniers mois).
    Les honoraires médicaux et dentaires ont une croissance très modérés (+1,6%), qui d’ailleurs est en diminution.
    Analyses médicales, dépenses de médicaments poursuivent leur décrue essentiellement liée à l’effet Franchises. Même les transports sanitaires sont sages et stables.
    Trouvera-t-on encore un Ministre pour dire (...)

  • Lettre Hebdo n°402( 21 octobre 2008 )

    Ils ne changeront jamais ! Nous non plus !
    L’interview du Ministre du Budget dans le « Quotidien du Médecin » du 13 octobre 2008 montre bien que l’Enarchie, partout et en tout lieu, sème le poison de l’anti-libéralisme dans le domaine médical.
    Que de regrets ! La disparition des lettres clés flottantes font verser à M. Woerth une larme de crocodile. L’amalgame fait entre la maîtrise médicalisée et la maîtrise comptable montre que les vieux démons reprennent le pouvoir. La crise actuelle a bon dos.
    Le (...)

  • Lettre Hebdo n°401( 15 octobre 2008 )

    L’UNOF, le syndicat des spécialistes libéraux en médecine générale
    Lors de son Comité Directeur du 11 octobre 2008, l’UNOF-CSMF a décidé d’intensifier son action pour la défense de la Médecine Générale en mettant l’accent sur la vision libérale et sociale qui sont les valeurs, l’éthique et l’histoire de la CSMF.
    Au moment où la société est sur le point d’être atteinte de plein fouet par une crise qualifiée d’historique, va-t-on se passer, pour répondre aux souffrances individuelles à venir, de la productivité (...)

  • Lettre Hebdo n°400( 7 octobre 2008 )

    De l’utilité de la protestation
    Une fois de plus, la vigilance syndicale a porté ses fruits.
    Une première version du Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale (PLFSS) contenait quelques joyeusetés : le retour des lettres clés flottantes au gré de l’évolution des dépenses, synonyme de baisse des actes ; l’évaluation du service médical rendu des actes médicaux par la Haute Autorité en Santé, créant des actes « en vignette bleue » avec des remboursements diminués.
    Grâce à notre protestation devant (...)

  • Lettre Hebdo n°399( 30 septembre 2008 )

    Un Objectif de dépenses ric-rac pour l’ambulatoire
    Avec 3,1% de progression de l’Objectif National des dépenses d’Assurance Maladie sur le versant ambulatoire, identique à celui de l’hôpital, dans ces périodes de disette budgétaire, on pourrait penser que notre secteur est bien servi.
    A bien y regarder, outre que les masses de progression sont sans commune mesure entre le secteur hospitalier et libéral, on voit bien alors que la dépense est transférée en dehors de l’hôpital, il faudra toujours faire (...)

  • Lettre Hebdo n°398( 23 septembre 2008 )

    Parole de Ministre.
    La Ministre de la Santé est venue devant l’Université d’Eté de la CSMF défendre son projet de Loi.
    Devant toutes nos craintes, elle a essayé, avec beaucoup de constance, de convaincre nos mandants. Face à un texte qui nous fait craindre à terme la fin de la médecine libérale, la base est particulièrement sensible à tout ce qui pourrait détruire ce qui a marché. La Convention semble devoir passer au deuxième plan d’un projet de déconcentration dans la forme, centralisateur dans le (...)

  • Lettre Hebdo n°397( 16 septembre 2008 )

    Démonstration de force
    La Confédération va réunir son Université d’Eté.
    Comme chaque année, le syndicalisme vivant va montrer son engagement et sa volonté d’avancer sur le chemin des nécessaires réformes.
    Mais pas n’importe lesquelles. Pas celles qui jetteraient à la rivière trois ans d’amélioration de l’exercice et de maîtrise médicalisée des dépenses.
    Les Médecins Généralistes, soumis aux besoins d’une population fragilisée à la fois par le vieillissement et par les difficultés sociales, ont modifié leur (...)

  • Lettre Hebdo n°396( 9 septembre 2008 )

    Y’a quelqu’un ?
    De la Loi « Patients, Santé et Territoires » au projet de financement pour 2009, on assiste au démantèlement textuel de la médecine libérale.
    Venant d’un gouvernement censé s’inspirer de la philosophie libérale, on se demande qui relit ces textes et avec quelles lunettes.
    Le démantèlement de l’existant passe pour progressiste. Le maintien de la liberté d’installation avec le libre choix du patient, le maintien d’une Convention Nationale avec l’Assurance Maladie, la poursuite d’une (...)

  • Lettre Hebdo n°395( 2 septembre 2008 )

    [bleu]Septembre, au boulot ![/bleu]
    Voilà une rentrée peu ordinaire. Après s’être quittés sur un point d’étape, les syndicats représentatifs et la CNAM doivent se retrouver. En septembre.
    Chacun connaît notre position qui doit tenir compte du contexte économique et d’une raideur décisionnelle (doux euphémisme) du Gouvernement.
    S’annonce le Projet de Loi budgétaire avec inclus le Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale, dont les années passées ont montré conjointement l’éternelle restriction (...)

  • Lettre Hebdo n°394( 26 août 2008 )

    Une rentrée sous le signe de la récession. Arrêt buffet
    Avant d’être syndicaliste, je commençais les journaux par la fin, les spectacles, le sport quand je ne lisais pas uniquement « L’Equipe ».
    Depuis, je me rue sur les journaux économiques et sur les pages saumons pour voir où en est l’économie française. Je ne peux qu’encourager mes confrères à faire de même afin de connaître ce qui les attend.
    En périodes économiques florissantes, rares dans notre pays, ils peuvent espérer que quelques miettes tombent (...)

  • Lettre Hebdo n°393( 29 juillet 2008 )

    La Lettre Hebdomadaire de l’UNOF va prendre quelques jours de vacances et reviendra dès la rentrée de septembre.
    Bien sûr, nous veillons sur les évolutions estivales parfois dangereuses. Nous pourrions émettre rapidement un bulletin d’alerte en cas de surchauffe caniculaire des tutelles qui viendrait troubler votre été et notre exercice.
    Etape de plat conventionnel
    La dernière réunion conventionnelle de l’été a été la plus longue du tour de table entre la Caisse et les Syndicats. Treize heures. Etape (...)

  • Lettre Hebdo n°392( 22 juillet 2008 )

    Nouvelles du front de la négociation conventionnelle
    Peut-on appeler cela des négociations conventionnelles ? Peu de choses se profilent à l’horizon.
    Enfin, rien d’autre que ce qui intéresse le Directeur de l’UNCAM.
    Le contrat de bonne pratique, de prévention, d’efficience (rayez la mention inutile).
    Tout cela presse.
    Tout semble ficelé.
    Les thèmes sont choisis, les objectifs fixés.
    A vos rangs fixes. La valorisation est comme le soldat ... inconnue.
    Le temps passe.
    Le mois d’août se profile. (...)

  • Lettre Hebdo n°391( 15 juillet 2008 )

    Bien joué !
    En faisant annuler par le conseil d’Etat les arrêtés permettant l’application des avenants 14, 15 et 19, le syndicat MG France et ses alliés ont mis en difficulté médecins généralistes et spécialistes (voir ci-dessous le détail). Merci à eux.
    Quand on entend le Président de MG France se justifier en disant que son attitude n’est que la conséquence de « l’apartheid » qu’il a subi, la limite est atteinte. Je ne pense pas qu’à cause de la convention sa vie se déroule dans un township ni qu’il n’ait (...)

  • Lettre Hebdo n°390( 8 juillet 2008 )

    C à 23 euros, nouvelle négociation ...
    Après trois reports successifs, une séance de négociation est programmée ce jeudi 10 juillet.
    Ça traîne. Depuis un an, il s’agit du mode de fonctionnement institutionnel. Et pour faciliter le mécanisme, la loi a rajouté un délai de six mois à toute nouvelle application d’avenant.
    Toute décision sur les 23 euros qui surviendrait dans ce mois de juillet devra légalement attendre un semestre pour s’appliquer ... à condition que le Comité d’alerte ne sonne pas les (...)


Cliquez pour passer d'une série à l'autre:
|1-20 |21-40 |41-60 |61-80 |81-100 |101-120 |121-140 |141-160 |161-180 |181-200 |201-220 |221-240 |241-260 |261-280 |281-300 |301-320 |321-340 |341-360 |361-380 |381-400 |401-420 |421-440 |441-460 |461-480 |481-500 |501-520 |521-540 |541-560 |561-580 |581-600 |601-620 |621-627

Espace privé // Porte documents // Conception & développement du site de l'UNOF 2002->2013- Maurice BINIASZ