<

La lettre hebdomadaire




  • Lettre Hebdo n°389( 1er juillet 2008 )

    Renvoyé dans ses 22
    L’image rugbystique en ce week-end de sacre Toulousain s’applique parfaitement à la semaine passée au niveau de la politique de Santé.
    Renvoi dans ses 22 du Directeur de la Caisse sur les vignettes bleues dans le cadre de l’ALD.
    Renvoi dans ses 22 (euro, bien sûr) de la négociation conventionnelle du fait des atermoiements et de reculades politico-médiatiques.
    Si les négociations sont repoussées de dix jours, rien de grave. Le passé n’est fait que de patience. Le plus (...)

  • Lettre Hebdo n°388( 24 juin 2008 )

    Nouvelle négociation conventionnelle ce vendredi.
    Avec pour horizon le C à 23 euros, une séance de négociation a lieu ce vendredi.
    Soyons clairs. Ce 23 euros est un dû. Il représente la première marche de l’accession de la Médecine Générale au rang des spécialités. Un refus serait un déni de cette reconnaissance que tous, comme un seul homme, considèrent comme devant être la grande annonce automnale dans la loi prévue sur la Santé.
    Il est indéniable que le rôle central des médecins généralistes leur (...)

  • Lettre Hebdo n°387( 17 juin 2008 )

    Négociations conventionnelles : devoir de vacances
    Le Directeur de l’UNCAM semble avoir mandat pour reprendre les négociations conventionnelles.
    Infirmièr(e)s et médecins sont en tête de liste. On attend d’en savoir plus sur le périmètre de liberté dont il dispose.
    Peut-il revaloriser la Consultation à 23 euros sans remettre de nouvelles contraintes pour aboutir à un accord ? On peut en douter car on sent bien ce qui se prépare. Remettre une petite couche d’obligations que ce soit sur la démographie, (...)

  • Lettre Hebdo n°386( 11 juin 2008 )

    Equilibre financier, à quel prix ?
    Chacun admet nécessaire l’équilibre des comptes de l’Assurance Maladie. Les médecins Généralistes, contributeurs positifs en terme d’imposition, voient bien l’intérêt d’un assainissement financier. Ils aiment autant que les autres leurs enfants et leurs petits enfants pour leur éviter un alourdissement de la dette.
    Alors, il faut prendre des mesures. Les patients ne veulent pas payer les franchises, on les comprend. Ils ne souhaitent pas non plus voir les charges (...)

  • Lettre Hebdo n°385( 3 juin 2008 )

    Le mépris pour la Médecine Générale
    La coupe se remplit. Le ras-le-bol approche. En attente des 23 euros, les Médecins Généralistes les voient reculer au fil de l’avancée du temps.
    Investis dans la Convention, avec des résultats évidents, ils attendent que l’Assurance Maladie tienne sa parole, et au delà, que les politiques honorent cette reconnaissance de la Médecine Générale qu’ils ont en permanence à la bouche.
    En lieu et place, ils chargent la barque des contraintes en faisant espérer une (...)

  • Lettre Hebdo n°384( 28 mai 2008 )

    Il va falloir s’y mettre !
    La négociation conventionnelle va-t-elle enfin débuter ? On sent bien qu’il ne s’agit pas d’une priorité pour la Caisse Nationale d’Assurance Maladie.
    On peut comprendre qu’après les promesses sur la légitime reconnaissance de la Médecine Générale, elle ne soit pas très à l’aise pour annoncer un délai pour appliquer les 23 euros sur la Consultation. Ce choix politique, législatif, d’un retard de 6 mois s’impose à tous ... mais n’impose pas le respect. Il montre l’écart entre les (...)

  • Lettre Hebdo n°383( 20 mai 2008 )

    Drôle d’époque ...
    Drôle d’époque où chacun n’a à la bouche que la revalorisation de la Médecine Générale et où tous font leur possible pour retarder l’échéance des 23 euros.
    Drôle d’époque où l’arrivée d’un nouveau signataire conventionnel ne fait que retarder la survenue de cette revalorisation.
    Drôle d’époque où le Directeur de l’Assurance Maladie loue les résultats de la Convention et retarde une échéance attendue par toute une profession qui souhaite là une étape essentielle de sa reconnaissance.
    Si les (...)

  • Lettre Hebdo n°382( 13 mai 2008 )

    Pont, Pont, Pont, Pont (cinquième symphonie) !
    Le mois de Mai, gruyère de jours chômés, permet aux décideurs de poursuivre leur ambition principale : faire traîner les choses. Le sport national de nos élites. Le calendrier les arrange au-delà de leurs espoirs, ce qui repousse les prochaines réunions conventionnelles d’autant.
    Il faudra attendre pour faire ce qui est promis : la revalorisation de la Médecine Générale. Attendre au moins le 22 mai, jour de la réunion du Conseil de l’UNCAM, pour avoir les (...)

  • Lettre hebdo n°381( 30 avril 2008 )

    Du fait de congés chez notre routeur, la lettre hebdo de l’Unof ne paraîtra pas le mardi 6 mai.
    La spécialité de Médecine Générale en danger
    Il semblait que les Egos avaient pour but, entre autres, de valoriser la spécialité de Médecine Générale.
    Reconnaissance pour les aînés, valorisation de beaux diplômes pour les cadets.
    Or, lors de la réunion conventionnelle du mercredi passé, on a surtout entendu des contraintes pour les médecins généralistes.
    Pas un mot du C à 23 euros par le Directeur de l’UNCAM (...)

  • Lettre Hebdo n°380( 22 avril 2008 )

    R.G.P.P. : une drôle de pépé.
    La Santé risque d’être au régime minceur et soumise au traitement de la RGPP (Révision Générale des Politiques Publiques).
    L’anorexie va être la règle. Il n’y aura pas de poursuite pour incitation à l’amaigrissement du bon docteur Woerth, médecin « es bourse fermée ».
    Aussi, quand on entend des revendications abracadantesques, on se demande s’il ne s’agit pas de l’énergie du désespoir de ceux qui ne savent plus par quel bout reprendre la main du jeu conventionnel.
    Drôle de (...)

  • Lettre Hebdo n°379( 15 avril 2008 )

    Revoici le temps de la réforme.
    Une réforme de plus pour le système de Santé. Elle devrait toucher plus largement que la précédente toute l’organisation des soins et particulièrement l’hôpital, grand oublié de 2004.
    Peut être verra-t-on à l’ordre du jour le financement et l’allocation de ressources consacrés par la communauté nationale à la Santé. Vaste programme. Un peu trop pour cette période de vaches maigres où chacun dans son secteur va jouer des coudes pour obtenir un peu plus que l’autre au banquet de (...)

  • Lettre Hebdo n°378( 8 avril 2008 )

    Honteuse attaque anti-syndicale
    La Commission de la Concurrence a frappé fort.
    Sur la plainte de l’Association Famille Rurale, proche d’un moustachu faucheur volontaire, elle a condamné à une amende les syndicats médicaux et tout particulièrement la CSMF et l’UMESPE (pour une valeur cumulée de 370 000 EUR). Cette somme est certes passible d’appel, mais celui-ci n’est pas suspensif et l’amende doit être réglée.
    Ce genre de décision montre aux médecins deux choses :
    D’abord le syndicat qui les défend et (...)

  • Lettre Hebdo n°377( 1er avril 2008 )

    La CSMF dans le combat de la réforme
    La CSMF a tenu son Assemblée Générale ce week-end. A l’intérieur de notre maison commune, l’UNOF a porté les demandes des médecins généralistes dans le cadre de l’organisation des soins, dont la réforme est à l’ordre du jour gouvernemental.
    L’avenir, obscurci par l’évolution économique du pays, doit continuer à améliorer la condition de chacun, à l’instar du travail entrepris depuis trois ans.
    Il faut que chacun s’y retrouve suffisamment afin d’éviter la division (...)

  • Lettre Hebdo n°376( 25 mars 2008 )

    La majoration du C sacrifiée sur l’autel des dépenses hospitalières induites ?
    700 millions d’euros de dépenses pharmaceutiques d’origine hospitalière sur la médecine de ville. Voilà le montant à retenir quand vous entendrez parler des difficultés financières de l’Assurance Maladie pour vous octroyer la reconnaissance de notre spécialité en portant le C à 23 euros.
    La Ministre, lors de l’examen de la Loi de Financement de la Sécurité Sociale, avait pris l’engagement de faire la part de ce qui revenait à (...)

  • Lettre Hebdo n°375( 18 mars 2008 )

    Nomenclature clinique : une première démarche
    Le groupe de travail sur la Nomenclature des Actes cliniques commence par aborder la typologie des consultations des spécialités.
    Cette démarche, déjà effectuée par les sociétés savantes, doit permettre de quantifier le contenu d’une consultation pour en apprécier la complexité. Cela s’applique à toutes les spécialités, donc à la Médecine Générale.
    La Consultation y est souvent une aventure qui, partant d’une demande unique du patient, connue ou inconnue, va de (...)

  • Lettre Hebdo n°374( 11 mars 2008 )

    La médecine générale libérale existera-t-elle encore dans 10 ans ?
    Depuis les récentes évolutions, on a vu que la médecine générale libérale cherche sa voie.
    Comme si plus rien n’allait. Comme si nous n’avions que des problèmes, des interrogations et aucune solution.
    Même si depuis 2002 beaucoup d’éléments de notre exercice ont évolué. Même si, devant la réalité, les opposants à la convention sont bien obligés d’en reconnaître les mérites, et rejoindre le lieu unique où se décide l’avenir professionnel. (...)

  • Lettre Hebdo n°373( 4 mars 2008 )

    Une Assemblée Générale offensive
    L’UNOF qui a tenu son assemblée générale a recueilli toutes les informations de terrain.
    On voit que dans les nouvelles récentes, la gestion des secteurs de Permanence de soins tels que ceux voulus par le Ministère ne correspond pas, dans la moitié des départements, à la réalité.
    Une mission de conciliation sur ces difficultés doit être rapidement mise en action pour essayer de comprendre ce qui se passe et de concilier besoins et possibilités locales.
    Notre assemblée a (...)

  • Lettre Hebdo n°372( 26 février 2008 )

    Réunion conventionnelle : un coup d’épée ... où çà ?
    La réunion conventionnelle de ce jeudi va réunir tous les syndicats représentatifs. N’en faisons pas une montagne au risque d’assister à l’accouchement d’une souris. Il ne s’agit de rien d’autre que de la venue dans la convention de syndicats qui l’ont si abondamment critiquée, qu’ils usent d’arguties pour revenir dans le jeu sans paraître se renier.
    Là n’est pas le problème du médecin généraliste moyen qui, depuis longtemps, a accepté cette convention en (...)

  • Lettre Hebdo n°371( 19 février 2008 )

    Une réforme en 2008 au programme du Président de la République
    Lors de l’entrevue accordée hier par Monsieur Nicolas SARKOZY à la CSMF, le Président de la République a affirmé sa volonté de mener à bien une réforme de la Santé en 2008, dans un contexte économique difficile.
    Axes principaux : l’hôpital et le financement, grands oubliés de la précédente réforme de 2004, comme nous l’avons toujours dit.
    Le financement est lui abordé dans le cadre d’une différenciation de ce qui relève de la solidarité et de (...)

  • Lettre hebdo n°370( 12 février 2008 )

    Etats généraux de l’organisation de la santé : fin de la première étape
    Ce vendredi, ont été restitués les travaux et le bilan de deux mois, au pas de charge, des Egos.
    Essayons de voir les points débattus pendant cette journée, dont une partie semble avoir déjà été entérinée par la Ministre de la Santé.
    Formation initiale : une reconnaissance attendue et méritée
    Depuis longtemps, les syndicats professionnels ont agi pour que la reconnaissance de la Médecine Générale passe par un statut universitaire (...)


Cliquez pour passer d'une série à l'autre:
|1-20 |21-40 |41-60 |61-80 |81-100 |101-120 |121-140 |141-160 |161-180 |181-200 |201-220 |221-240 |241-260 |261-280 |281-300 |301-320 |321-340 |341-360 |361-380 |381-400 |401-420 |421-440 |441-460 |461-480 |481-500 |501-520 |521-540 |541-560 |561-580 |581-600 |601-607

Veille WEB UNOF


CSMF

Confédération des syndicats médicaux français :
La CSMF est une confédération de syndicats départementaux regroupant généralistes et spécialistes. Elle fédère deux structures nationales, l’UNOF pour les généralistes et l’UMESPE pour les spécialistes. L’UMESPE regroupe elle-même plus de 33 syndicats de spécialité. Elle représente et défend aussi les médecins à exercice particulier (MEP) et les médecins hospitaliers exerçant en libéral.


Haute Autorité de Santé - Haute Autorité de Santé Page d’accueil - Accueil - Accueil 2012

La HAS est une autorité publique indépendante qui contribue à la régulation du système de santé par la qualité. Elle exerce ses missions dans les champs de l’évaluation des produits de santé, des pratiques professionnelles, de l’organisation des soins et de la santé publique

Espace privé // Porte documents // Conception & développement du site de l'UNOF 2002->2013- Maurice BINIASZ