<

La lettre hebdomadaire




  • Lettre Hebdo n°347( 10 juillet 2007 )

    Un été en demi-teinte pour les généralistes
    Depuis la nouvelle revalorisation du premier juillet et l’annonce du plan d’urgence de la sécurité sociale, les médecins spécialistes en médecine générale peuvent estimer que leur été, qui pour l’instant n’a rien de caniculaire, est préservé des remous habituels et des coups bas estivaux.
    Pourtant à y voir de plus près, les choses ne sont pas aussi simples. Les mesures annoncées sur deux professions médicales (radiologie et biologie) doivent nous faire réfléchir (...)

  • Lettre hebdo n°346( 3 juillet 2007 )

    Une revalorisation étape
    Depuis le 1er juillet, la Consultation est passée à 22 euros et la Visite à 32 euros.
    Chacun jugera dans les difficultés économiques actuelles (créées par un ONDAM idiot) de la possibilité d’obtenir malgré tout une revalorisation qui n’a rien de négligeable (+ 4,76 %).
    Je mets en garde mes confrères sur des propos que l’on peut lire ici ou là trouvant presque indécent une telle avancée, alors que dans le même temps d’autres voient leurs revenus stagner.
    Depuis 2005, la remise à (...)

  • Lettre hebdo n°345( 26 juin 2007 )

    Maîtrise oui, comptable non
    La maîtrise a porté ses fruits : 1,3 milliard d’euros en deux ans. Excusez moi du peu. Du jamais vu. Du déjà dit, aussi.
    La répétition fait partie de la pédagogie.
    Surtout pour tous ceux qui ne veulent pas entendre. Certes, ils sont à l’écoute, bienveillante, mais font leur choix indépendamment de l’évidence.
    Les médecins généralistes pensent qu’avec 1 euro sur la Consultation et la Visite au 1er juillet 2007, les engagements sont respectés.
    Il existe un vrai danger (...)

  • Lettre hebdo n°344( 19 juin 2007 )

    Hausse des revenus des médecins généralistes : et si la réforme marchait ?
    Je me mets à la place du médecin généraliste travailleur infatigable plus à l’écoute de ses patients qu’aux murmures du monde, qui doit être submergé d’informations contradictoires sur sa situation économique.
    Les derniers chiffres doivent donner à réfléchir.
    L’annonce d’une hausse des honoraires de 3,2 % représente une deuxième augmentation annuelle consécutive.
    Celle-ci est différemment ressentie sur le terrain parce que chacun, (...)

  • Lettre hebdo n°343( 12 juin 2007 )

    Exercice libéral : attention danger
    Il semble que la consultation du médecin généraliste sera bien portée à 22 euros le 1er juillet 2007.
    Malgré le Comité d’alerte qui agite le landernau économico-politique, cette revalorisation de la Médecine Générale, que nous portons depuis cinq ans, va se poursuivre.
    Le calendrier actuel, difficile et incertain, nous donne raison d’avoir accepté l’Avenant N°23, de poursuivre avec lui la dynamique conventionnelle qui protège nos cabinets libéraux.
    Ce choix ne fut pas (...)

  • Lettre hebdo n°342( 5 juin 2007 )

    ONDAM, déjà 2008
    Bien que nous soyons obnubilés par le Comité d’alerte et autres joyeusetés, que des mesures dites correctrices doivent être trouvées pour limiter les dépenses 2007, commence déjà les grandes manœuvres pour 2008.
    Chaque Ministre ayant reçu son périmètre de compétences, la Santé et le Budget nous joueront un duo digne de la « Star Ac » pour présenter à l’automne le financement de l’an prochain.
    Lequel des deux Ministres sera arc-bouté sur le frein, qui voudra lâcher du lest ? Il est bien trop (...)

  • Lettre hebdo n°341( 29 mai 2007 )

    Bronca
    Les dispositions négociées entre les pharmaciens et deux mutuelles (dont les Assurances du Crédit Mutuel) pour mettre en place une « consultation officinale » ont déclenché une réaction en chaîne allant jusqu’à une prise de position du Conseil National de l’Ordre des Médecins.
    Cette démarche en catimini est une faute qui risque de créer la confusion sur la place de chacun dans le système de soins. En fixant le tarif à 21 euros symbolique, on passe de l’erreur à la faute, de la maladresse au (...)

  • Lettre hebdo n°340( 22 mai 2007 )

    Au boulot ! .... Avec qui ?
    La nomination du Ministère Fillon ne va pas sans poser quelques questions.
    Comme nous le redoutions, le budget récupère les comptes sociaux dépossédant la nouvelle Ministre des moyens de son action. On voit déjà la présentation en duo de l’ONDAM par Madame Roselyne BACHELOT-NARQUIN et Monsieur Eric WOERTH. L’équilibre risque d’être périlleux et au dépend des médecins.
    Attendons pour voir et ne jouons pas les Cassandre, il y en a assez dans la profession.
    Mais la vigilance (...)

  • Lettre hebdo n°339( 15 mai 2007 )

    Primum non nocere
    La campagne présidentielle s’achevant, le Président va nommer ses ministres.
    Il est d’habitude qu’un nouveau Ministre veuille imprimer sa marque dans son secteur d’influence.
    Cela se conçoit.
    Peu importe quel sera son origine ou son parcours, qu’il soit ou non médecin. Sans aucune antériorité dans le secteur, Xavier BERTRAND a, de l’avis de beaucoup, été un bon Ministre qui a su impulser la confiance avec les médecins en privilégiant l’écoute.
    N’étant pas de responsabilité de (...)

  • Lettre n°338( 9 mai 2007 )

    Avenant 23, sur le fil !
    La sortie de l’Avenant N°23 marque une nouvelle étape vers cette reconnaissance de la médecine générale à laquelle chacun de nous aspire. Elle ne sera complète que quand chaque médecin de famille aura la certitude de l’exercer dans sa plénitude, en ayant la conviction d’appartenir à un ensemble cohérent de délivrance de soins à la population.
    Cela ne se résume pas à une mesure tarifaire, même si la symbolique en est essentielle et si sa valeur doit permettre les nécessaires (...)

  • Lettre hebdo n°337( 2 mai 2007 )

    Une élection qui doit intéresser les médecins généralistes
    Le mois qui vient va donner une nouvelle majorité pour le pays avec un nouveau Président de la République.
    Ici n’est pas le lieu de donner des consignes de vote qui seraient à l’encontre de l’éthique syndicale.
    Chacun fait son choix suivant son histoire personnelle, ses origines, sa sensibilité. Je ne suis pas sûr que la partie strictement professionnelle soit si importante que cela dans le choix de chacun.
    Le médecin doit s’investir dans la (...)

  • Lettre hebdo n°336( 24 avril 2007 )

    La CFDT joue les pompiers pyromanes
    En s’appuyant sur les dépassements d’honoraires, la CFDT souhaite que toutes les augmentations prévues pour les médecins soient bloquées afin de réfléchir à leur mode de rémunération.
    Il s’agit là d’une remise en cause des accords signés par le syndicat qui préside l’UNCAM, du jamais vu !
    Alors que les médecins généralistes sont en rien responsables des dépassements et que les dépassements chez les spécialistes sont aussi dus aux praticiens hospitaliers, la CFDT veut (...)

  • Lettre hebdo n°335( 17 avril 2007 )

    Qui voit venir le coup ?
    Obtenue de haute lutte, la revalorisation du C a permis d’avoir une perspective d’une valeur à 23 € en deux temps. Depuis, on entend revenir la musique du comité d’alerte avec sa menace de mesures coercitives et correctrices en juin.
    Juin où une nouvelle Assemblée Nationale se mettra en place sûrement avec un nouveau collectif budgétaire rectificatif.
    Face à la récente accélération des dépenses liée aux épidémies, grippe et de gastro coup sur coup, les financiers grondent, et (...)

  • Lettre Hebdo n°334( 3 avril 2007 )

    Avenant N° 23 signé : le combat continue
    Même si Philippe BAS, nouveau Ministre de la Santé, a affirmé qu’il approuverait l’avenant N°23, le combat continue pour améliorer la condition des médecins généralistes.
    La parution de l’Avenant N°20 sur la démographie médicale apporte un début de réponse pour les régions sous dotées. L’édifice se met lentement en place.
    Il faut se placer dans une situation évolutive débutée en février 2005 après des années de retard. On peut certes tout critiquer comme font certains (...)

  • Lettre hebdo n°333( 27 mars 2007 )

    Retour sur un accord
    L’accord conventionnel a fait couler de l’encre.
    Peu tout compte fait.
    S’agit-il pour autant d’un accord parfait ? Sûrement pas ! Mais il apporte une paix conventionnelle, paix armée comme d’habitude.
    Dans la période politique actuelle, deux positions s’affrontaient : la première, la nôtre, de conclure avant d’être dans le maelström post électoral où nous pensions que le devenir des médecins généralistes libéraux ne serait peut-être pas la priorité de la nouvelle majorité ; la (...)

  • Lettre hebdo n°332( 20 mars 2007 )

    Dur dur ...
    La réunion conventionnelle a donc eu lieu. L’accord traduit dans un relevé de conclusions permet d’afficher une hausse 1 euro de la consultation et de la visite à compter du 1er juillet 2007 et le C à 23 euros à partir du 1er juin 2008.
    Bien sûr, cela fait six mois de retard, et je le regrette. Les causes en sont multiples : une période actuelle politique peu favorable, un contexte économique difficile et surtout la convention précédente qui avait bloqué le tarif des actes pendant sept (...)

  • Lettre hebdo n°331( 13 mars 2007 )

    Négociations conventionnelles : une attitude incompréhensible de l’UNCAM
    Que faut-il donc au Directeur de l’UNCAM pour respecter le contrat avec les médecins généralistes ?
    La maîtrise médicalisée marche. Les actes revalorisés et la rémunération du médecin traitant ont entraîné la modification des comportements et une diminution du nombre d’actes. On voit que le cercle infernal absence de revalorisation - augmentation des volumes est en train de rompre.
    L’étape suivante de revalorisation devait (...)

  • Lettre hebdo n°330( 6 mars 2007 )

    Encore un effort ...
    Encore un effort, une soirée, une nuit. C’est ainsi et cela vaut peut être le coup. Car il s’agit de l’essentiel : la reconnaissance de notre profession. Difficile certes pour l’Assurance Maladie car nécessitant un effort financier largement prévu par les augmentations de l’ONDAM que nous avions été seuls à obtenir pour 2007.
    Face à la crainte et la frilosité, la Médecine Générale a montré sa volonté farouche d’aboutir, d’obtenir son objectif d’un C = CS à 23 €. Mais aussi son envie (...)

  • La lettre hebdo n°329( 27 février 2007 )

    La semaine de tous les dangers
    A la fin de la semaine, nous saurons si l’Assurance Maladie montrera de la considération pour les médecins généralistes, cette considération dont son Directeur remplit ses déclarations.
    Il lui faut maintenant passer aux actes tant il est vrai que les grands sentiments ne font pas les grandes décisions.
    Le Directeur de l’UNCAM va-t-il accompagner la reconnaissance de notre métier par une action forte permettant définitivement de placer la médecine générale dans une (...)

  • La lettre hebdo n°328( 20 février 2007 )

    Comprendre les médecins généralistes : trop difficile pour l’UNCAM
    Tout a été fait par les médecins généralistes pour que cette année soit celle de leur reconnaissance. Ils ont accepté la notion de la maîtrise médicalisée et ils l’ont fait vivre.
    Leurs représentants ont mené un combat de plusieurs années pour que les études médicales permettent l’accession à la spécialité d’une profession de plus en plus sollicitée pour répondre aux besoins de la population.
    Tout allait bien et les médecins de famille avaient (...)


Cliquez pour passer d'une série à l'autre:
|1-20 |21-40 |41-60 |61-80 |81-100 |101-120 |121-140 |141-160 |161-180 |181-200 |201-220 |221-240 |241-260 |261-280 |281-300 |301-320 |321-340 |341-360 |361-380 |381-400 |401-420 |421-440 |441-460 |461-480 |481-500 |501-520 |521-540 |541-560 |561-565

Veille WEB UNOF

Espace privé // Porte documents // Conception & développement du site de l'UNOF 2002->2013- Maurice BINIASZ