<

La lettre hebdomadaire




  • Lettre Hebdo n°528( 28 juin 2011 )

    Tour de chauffe ?
    La première séance de négociation a été centrée sur le Secteur Optionnel. Elle s’est achevée par le départ prématuré et chafouin de l’Union Nationale des Organismes d’Assurance Maladie Complémentaire (UNOCAM) du fait de la disparition d’un article de la Loi Fourcade lors du passage à la Commission des Affaires Sociales du Sénat. La négociation aurait pu commencer sous de meilleurs auspices. On a abordé trois professions (chirurgie, anesthésie, gynéco-obstétriciens). Même si le problème (...)

  • Lettre Hebdo n°527( 21 juin 2011 )

    Convention : un nouveau départ ?
    La Convention qui se négocie va s’appliquer, si elle est signée, pour cinq ans. Elle aura donc tout le temps pour s’installer et pour évoluer. Sinon, on restera sur le règlement arbitral, figé et sclérosant. Sans investissement, le système ira à la déliquescence, la retraite dans sa partie ASV (soit 40 % de notre retraite) disparaitra. Une convention, c’est un équilibre entre des objectifs non pas opposés mais divergents. Sans une réelle prise de conscience de la (...)

  • Lettre Hebdo n°526( 14 juin 2011 )

    Le temps perdu ne se rattrape jamais.
    Nous vivons tout au long de cette négociation conventionnelle la conséquence de quelques années d’impérities politiques. Le constant retard accumulé au fil des ans, que ce soit dans la rémunération ou dans la réforme organisationnelle (la seconde étant la conséquence de la première), augmente la hauteur de la marche à franchir à chaque round conventionnel. Les pouvoirs publics peuvent après se lamenter sur l’état de la profession, sur l’abandon des (...)

  • Lettre Hebdo n°525( 7 juin 2011 )

    Dernière ligne droite conventionnelle ?
    Les responsables, ceux des Caisses comme ceux des syndicats, s’étaient fixés une conclusion de la négociation conventionnelle à la fin juin. Le désir de sortir d’un règlement conventionnel arbitral ankylosant ne doit pas faire négliger l’importance d’une évolution par le haut de notre métier. L’UNOF-CSMF souhaite que la nouvelle donne pour cinq ans apporte une vraie avancée pour la profession. Elle doit permettre de mettre en exergue le travail quotidien de (...)

  • Lettre Hebdo n°524( 31 mai 2011 )

    Les priorités de l’UNOF-CSMF.
    Dans cette période politique agitée, l’UNOF-CSMF, qui a tenu son Comité Directeur ce samedi, réaffirme sa volonté de poursuivre son combat pour l’amélioration de la condition des Médecins Généralistes Libéraux. L’évolution du métier doit être progressive, intégrer chacun des médecins, tout en mettant en place la structuration de demain. L’UNOF-CSMF sera très sensible sur ce point. Elle souhaite avoir un pouvoir d’entrainement et un devoir de protection pour tous ceux qui, depuis (...)

  • Lettre Hebdo n°523( 24 mai 2011 )

    Convention : arrêtons les manipulations
    Alors que le quotidien des Médecins Généralistes Installés ne fait que se détériorer, les alliés MG France, FMF et Bloc manipulent et instrumentalisent les étudiants en leur faisant croire à un monde meilleur bâti sur le dos des médecins en exercice. En inspirant la Caisse sur certaines mesures, ils tirent la profession vers le bas. Ils n’éviteront pas les contraintes. Ils n’apporteront rien en terme de rémunération. Le contrat conventionnel a été le modèle (...)

  • Lettre Hebdo n°522( 17 mai 2011 )

    Négociations conventionnelles : un nouveau départ ?
    Le Directeur de l’Assurance Maladie est donc arrivé à réunir les syndicats représentatifs pour essayer de relancer la négociation conventionnelle. La représentativité étant respectée, le débat, essentiellement basé sur un exposé de la Caisse, a pu se dérouler dans une sérénité retrouvée.
    La représentation de chaque délégation était en conformité avec l’élection professionnelle récente. C’est une vision démocratique équilibrée et équitable qu’il sera bien (...)

  • Lettre Hebdo n°521( 10 mai 2011 )

    La négociation conventionnelle doit être sérieuse et rapide… quand elle commencera
    De jour en jour, les résultats de l’évolution des revenus des Médecins Généralistes sont des plus parlants. Hier, la Caisse, aujourd’hui la CARMF, demain montrent la baisse des revenus depuis 3 ans.
    Il est donc urgent de régler en premier ce problème, avant même d’imaginer des montages structurels aux effets positifs à cinq ou dix ans. Les trois, bientôt quatre ans de blocage, voulus par l’ancienne Ministre de la (...)

  • Lettre Hebdo n°520( 3 mai 2011 )

    Un débat essentiel pour l’avenir conventionnel.
    Même si le débat actuel sur la présence des étudiants et internes à la négociation conventionnelle peut paraitre obscur et déplacé au médecin exerçant, il n’en est pas moins essentiel.
    Leur présence ne se justifie nullement. Qui d’autres que ceux qui viennent d’obtenir la légitimité des urnes et de la représentativité sont habilités à signer une convention ? Ne risque-t-on pas de traiter de sujets qui n’ont rien à voir avec les difficultés actuelles des (...)

  • Lettre Hebdo n°518( 26 avril 2011 )

    La négociation conventionnelle est attendue par tous les Médecins Généralistes
    Les choses bougent. Même si nous sommes loin d’atteindre la vitesse de la lumière, on doit à la simple observation de reconnaître l’évolution actuelle dans la partie qui relève de l’activisme du Ministre de la Santé. Il faut dire que nous partions de loin et qu’il reste encore un travail de Titan pour redonner un espoir aux médecins sur l’évolution favorable de leur exercice.
    La Caisse Nationale d’Assurance Maladie, elle, (...)

  • Lettre Hebdo n°517( 19 avril 2011 )

    Deux mesures de la Loi Bachelot supprimées
    Après deux ans d’explications et de combat, les députés ont enfin compris que les mesures vexatoires pour régler les problèmes de démographie médicale ne marcheraient pas. En supprimant les déclarations d’absences et la pénalisation du contrat santé solidarité, ils vont permettre à la profession de continuer à s’organiser sans avoir l’impression d’être coupable a priori. Le Ministre de la Santé a tenu ses deux premiers engagements. Ça change ! Et il lui a fallu (...)

  • Lettre Hebdo n°516( 12 avril 2011 )

    La négociation conventionnelle a démarré doucement, tout doucement …
    Voilà, c’est parti. La Caisse d’Assurance maladie et les syndicats représentatifs de médecins libéraux ont lancé une négociation que chacun veut relativement courte (moins de deux mois). Le programme est chargé mais l’environnement politique fait que tout le monde a intérêt à apaiser les relations entre les Caisses et les médecins. Pour cela il y a du pain sur la planche tellement les trois dernières années ont été inutiles. La (...)

  • Lettre Hebdo n°515( 5 avril 2011 )

    L’UNOF-CSMF en ordre de marche pour la négociation conventionnelle
    L’UNOF-CSMF a réuni ce samedi son Comité directeur. Elle a fixé ses orientations pour la négociation conventionnelle qui s’ouvre. L’UNOF-CSMF défendra dans l’esprit confédéral la Médecine Générale Libérale qui a toujours répondu aux attentes des besoins de soins de la population.
    Un programme en quatre points
    L’UNOF-CSMF continuera à porter la spécificité de la Médecine Générale Française, essentiellement libérale.
    Elle demandera (...)

  • Lettre Hebdo n° 514( 29 mars 2011 )

    Négociations conventionnelles : le Directeur espère un accord … avant la fin de l’année
    Lors de la conférence sur la Démographie de jeudi dernier, le Directeur de l’Union Nationale des Caisses d’Assurance Maladie (UNCAM) a donné sa vision de la temporalité de la négociation. Il espère arriver à un accord avant la fin de l’année. Civile ou scolaire ? Ceux qui l’avaient écouté, lors de la dernière Université d’Eté de la CSMF, l’avaient entendu dire qu’il attendrait l’objectif des dépenses de 2012 pour (...)

  • Lettre Hebdo n° 513( 22 mars 2011 )

    La Confédération prête et exigeante pour la négociation conventionnelle
    L’Assemblée Générale de la CSMF a fixé ses objectifs pour la nouvelle négociation. Ils ont recueilli l’approbation unanime des délégués. Tout est prêt maintenant pour repartir d’un bon pied afin de valoriser aux yeux de la population et des professionnels l’image de nos métiers et de permettre le maintien d’une réponse médicale de qualité au contact de la population.
    Lire le communiqué de presse de la CSMF
    Le Ministre s’engage (...)

  • Lettre Hebdo n°512( 15 mars 2011 )

    Déclaration d’absence : le coup bas du Sénat
    En rétablissant la déclaration d’absence, le Sénat réveille le sentiment de mépris ressenti par les Médecins Généralistes Libéraux quand les édiles de la Nation s’occupent de leurs affaires. Le ridicule de la mesure a été maintes fois analysé. Demander à un médecin de prévoir deux mois à l’avance ses congés montre bien la méconnaissance de notre exercice et de la volatilité des remplacements.
    La contrainte qui pèse sur les Médecins Généralistes installés, ça (...)

  • Lettre Hebdo n° 511( 8 mars 2011 )

    Négociations conventionnelles : reprise en mars
    C’est affirmé par le Ministre de la Santé après la publication de l’enquête de représentativité. Bien que le Directeur de l’Assurance Maladie traine les pieds, il semble que la fin mars devrait voir repartir le moteur conventionnel qui fixe, et ce n’est pas une moindre chose, la rémunération des médecins libéraux. Non, ce n’est pas anodin quand on vient d’apprendre que deux années pleines de blocage ont entrainé sans coup férir deux années de baisse de (...)

  • Lettre Hebdo n°510( 1er mars 2011 )

    ONDAM respecté, Généralistes dépouillés
    Le Ministre de la Santé est satisfait du respect de l’Objectif National des Dépenses d’Assurance Maladie (ONDAM).
    Il a oublié de remercier celle qui l’a précédé d’avoir bloqué la Consultation des Médecins Généralistes pour obtenir ce résultat. Avec une baisse de plus de 2 % de leurs revenus, c’est bien sur leur dos que l’ONDAM a été respecté. Après le C à 23 euros du 1er janvier 2011, reste-t-il un espoir d’une nouvelle avancée ? Faute de moyens. Faute de volonté de (...)

  • Lettre Hebdo n° 509( 22 février 2011 )

    Quand le Sénat piétine, la Médecine Générale piaffe !
    La Loi Fourcade devait permettre le nettoyage des inconvénients de la Loi Bachelot. Les choses étaient plutôt bien engagées. Le Ministre de la Santé avait promis, juré que les miasmes et autres vexations de la loi de celle qui l’a précédé seraient gommés et rejoindraient les poubelles de l’histoire législative. C’était sans compter sur certains sénateurs centristes et socialistes qui ont embouché la trompette du cadeau fait aux médecins dans un but (...)

  • Lettre Hebdo n° 508( 15 février 2011 )

    De la taxation des feuilles de soins …
    Quel déchainement contre l’initiative de la CSMF et de l’UNOF sur la taxation de la feuille de soins papier !
    La Caisse, pas très à l’aise sur le sujet, a cru bon de réagir. Incapable d’assurer que 100 % des patients ont leur carte, elle impose un taux d’exécution de télétransmission aux professionnels. Depuis quelques années, elle a pris la fâcheuse habitude de faire porter la charge de ses inconséquences sur les médecins, particulièrement les Généralistes (...)


Cliquez pour passer d'une série à l'autre:
|1-20 |21-40 |41-60 |61-80 |81-100 |101-120 |121-140 |141-160 |161-180 |181-200 |201-220 |221-240 |241-260 |261-280 |281-300 |301-320 |321-340 |341-360 |361-380 |381-400 |401-420 |421-440 |441-460 |461-480 |481-500 |501-520 |521-540 |541-560 |561-565

Veille WEB UNOF


Haute Autorité de Santé - Haute Autorité de Santé Page d’accueil - Accueil - Accueil 2012

La HAS est une autorité publique indépendante qui contribue à la régulation du système de santé par la qualité. Elle exerce ses missions dans les champs de l’évaluation des produits de santé, des pratiques professionnelles, de l’organisation des soins et de la santé publique

Espace privé // Porte documents // Conception & développement du site de l'UNOF 2002->2013- Maurice BINIASZ