<

La lettre hebdomadaire




  • Lettre Hebdo n°584( 30 octobre 2012 )

    Le fait de la semaine : les généralistes ne seront pas oubliés.
    La négociation avait été ciblée par les pouvoirs publics sur la limitation des honoraires complémentaires au tarif de la sécurité sociale du secteur 2.
    Les médecins de secteur 1 risquaient de voir passer le train et les généralistes ne pas monter dedans.
    Par un combat farouche, nous avons fait rentrer dans la négociation la nécessaire valorisation des spécialités cliniques, combat que nous menons à chaque négociation.
    La (...)

  • Lettre Hebdo n°583( 24 octobre 2012 )

    Le fait de la semaine : histoire d’un accord
    C’est sur la durée qu’on voit si un accord est bon ou mauvais. Mais alors que le protocole semble devoir faire l’unanimité syndicale, il faut savoir d’où on vient avant d’analyser là où on est arrivé.
    La demande politique initiale était la restriction du secteur 2
    sous couvert de l’accès au soin des patients en faisant l’amalgame entre ce problème et celui des ultra-dépasseurs.
    Le secteur 1 revient dans le jeu.
    Toute la démarche a été de faire (...)

  • Lettre Hebdo n°582( 16 octobre 2012 )

    Le fait de la semaine : dépassement ... de bornes
    Les méthodes de négociations ne sont guère différentes d’une période à l’autre. Pour le cadre conventionnel, pas de changement. La normalité, c’est de tourner en rond. Après quatre heures de pseudo dialogue, on se retrouve au début. On pourrait mettre toute la responsabilité sur le dos du Directeur Général de l’Assurance Maladie. Mais la multitude des intervenants qui ne veulent surtout pas manquer une occasion de répéter ce qui a été dit quinze fois, et (...)

  • Lettre Hebdo n°581( 9 octobre 2012 )

    Le fait de la semaine : la négociation oubliera-t-elle les Généralistes ?
    Complètement obnubilé par les dépassements excessifs dont l’analyse chiffrée montre la marginalité, le pouvoir politique semble oublier que les soins dispensés chaque jour, l’accès aux soins de tous, est assuré par un corps social particulièrement homogène : les médecins généralistes de secteur 1. Faisant le job sans trop récriminer, font-ils encore partie des centres d’intérêt des décideurs ? La démographie se dégrade, l’attirance (...)

  • Lettre Hebdo n°580( 2 octobre 2012 )

    Le fait de la semaine : Objectif de temps de crise.
    La Ministre des Affaires Sociales et de la Santé avait annoncé un Objectif National des Dépenses d’Assurance Maladie (ONDAM) identique pour la Ville et l’Hôpital. Avec un ONDAM à 2,6 % pour les deux secteurs, la parole donnée est tenue. Même s’il n’y a pas des sommes très importantes pour des raisons économiques évidentes, c’est toujours mieux que les pseudos 2,5 % de l’an passé qui était en fait à 2,1 pour la ville et 2,6 pour l’hôpital. A écouter le (...)

  • Lettre Hebdo n°579( 25 septembre 2012 )

    Le fait de la semaine : existe-t-il une opportunité ?
    L’Université d’été de la CSMF a été riche de discussions, de réflexions. A-t-elle été riche d’espoir ? Le discours de la Ministre des Affaires Sociales et de la Santé avait sûrement un seul but : rassurer les médecins libéraux, conforter leur rôle, leur demander d’assurer la pérennité du métier. Chacun choisira son opinion sur la teneur des paroles, trop émollientes pour les uns, enthousiasmantes pour les autres. Pour tous, la conjoncture actuelle va être (...)

  • Lettre Hebdo n°578( 18 septembre 2012 )

    Le fait de la semaine : les attaques contre les médecins, ça suffit !
    Une Cour des Comptes qui veut revenir sur le contrat conventionnel en oubliant l’engagement des médecins libéraux dans le contrat social ; deux professeurs en mal de reconnaissance médiatique qui mettent en porte-à-faux des milliers de confrères dans leurs cabinets ; l’annonce d’une progression des revenus en 2011 qui oublie la forte baisse des années précédentes ; peu de perspective d’encouragement pour le secteur 1 alors que tout (...)

  • Lettre Hebdo n°577( 11 septembre 2012 )

    Le fait de la semaine : problèmes d’arbitrages.
    La Ministre de la Santé sent bien que l’hôpital public est en crise. Il n’est malheureusement pas le seul. Ça craque de partout, et la loi « Hôpital Patients Santé et Territoires » a donné le coup de grâce à un système qui s’effrite chaque jour. Cette loi qui était faite pour réformer l’hôpital, in fine, ne va finalement appliquer ses effets délétères qu’au monde libéral.
    La discussion en cours sur les compléments d’honoraires n’apporte que sueurs et larmes (...)

  • Lettre Hebdo n°576( 4 septembre 2012 )

    Le fait de la semaine : reprise de négociations
    La recherche d’une solution sur les dépassements d’honoraires va occuper le mois et demi qui vient. La fixation des dirigeants sur des abus pour justifier des mesures coercitives étendues pourrait faire capoter la négociation.
    Cette fixation aurait tendance à faire oublier que la plus grande partie des médecins, les généralistes mais pas qu’eux, sont en secteur 1 avec des tarifs qui ne correspondent plus ni au réel coût de la pratique ni à une (...)

  • Lettre Hebdo n°575( 17 juillet 2012 )

    La lettre hebdomadaire vous souhaite de bonnes vacances et vous donne rendez-vous fin août. L’UNOF CSMF reste vigilante pendant cette période de budget rectificatif pour observer et prévenir en cas d’attaque contre notre spécialité.
    Le fait de la semaine : une négociation très « politique ».
    La négociation qui va démarrer le 25 juillet et qui concerne essentiellement le secteur 2 et ses dépassements « abusifs » va occuper ensuite une grande partie du mois de septembre. Il serait facile et malhonnête (...)

  • Lettre Hebdo n°574( 10 juillet 2012 )

    Le fait de la semaine : une perspective difficile malgré de bons résultats
    Il y a d’abord la reconnaissance d’un Objectif National des Dépenses d’Assurance Maladie (ONDAM) de 2012 qui va être respecté. Par qui ? Par la médecine ambulatoire. Un ONDAM 2013 annoncé à 2,7 % contre 2,5 pour 2012 … et une promesse électorale à 3%.
    Clarifions la situation : un ONDAM plutôt en légère progression en 2013, une diminution de l’évolution des dépenses en 2012, une baisse de l’activité des médecins généralistes (...)

  • Lettre Hebdo n°573( 3 juillet 2012 )

    Le fait de la semaine : au-delà des bonnes intentions
    Les déclarations de la Ministre de la Santé à Nice ont rapidement fait grimper l’enthousiasme de ceux qui pensent qu’expression implique action. On permettra à l’UNOF-CSMF de garder une certaine prudence. Par le passé, tous les responsables de tous bords ont exprimé sans réserve leur amour immodéré pour la Médecine Générale. Le mois de juillet va d’abord être celui d’une session parlementaire et des arbitrages concernant l’objectif national des (...)

  • Lettre Hebdo n°572( 26 juin 2012 )

    Le fait de la semaine : la Ministre volontariste pour la Médecine Générale : Chiche !
    Lors du Congrès de la Médecine Générale de Nice, la Ministre des Affaires Sociales et de la Santé a donné la feuille de route de son magistère concernant notre profession. Si, comme d’autres avant elle, elle place la médecine générale au cœur du système de soins, elle n’en est pas moins exigeante pour notre profession. Elle demande que la prise en charge des populations soit assurée sur tout le territoire et quel que (...)

  • Lettre Hebdo n°571( 19 juin 2012 )

    Le fait de la semaine : les dépassements d’honoraires … et après ?
    Les politiques ont mis en première ligne le règlement du problème des dépassements d’honoraires, dans leur déviance maximum. L’approche économique de cette difficulté ne suffira pas à régler le problème. On ne peut pas faire du passé table rase. Le décrochage du remboursement du secteur 1 par rapport au vrai prix des actes est à l’origine du secteur 2. Au départ, cette différence a surtout touché les spécialités de plateau technique (...)

  • Lettre Hebdo n°570( 12 juin 2012 )

    Le fait de la semaine : de nouveaux tarifs pour les Médecins Généralistes
    C’est à peu près à la bonne date que sont parus au journal officiel les nouveaux tarifs pour les nourrissons pour trois examens, et le nouveau mode de calcul et de fonctionnement, particulièrement pour le médecin traitant, des indemnités kilométriques (le tout applicable à partir du 7 juillet 2012). Certes, cela ne représente pas des sommes astronomiques mais fait évoluer deux sujets majeurs. La prise en charge du nourrisson (...)

  • Lettre Hebdo n°569( 5 juin 2012 )

    Le fait de la semaine : quand le désordre naît de l’Ordre …
    La fâcheuse tendance du Conseil National de l’Ordre des Médecins (CNOM) et de son Président de vouloir empiéter sur le rôle des syndicats l’entraîne dans des prises de position incompréhensibles. Vouloir remettre en question la liberté d’installation peut paraître dans une première approche réconfortant pour les médecins installés dans la possibilité de reprise de leur cabinet. Or, l’obligation d’un exercice sous la dépendance des Agences (...)

  • Lettre Hebdo n°568( 29 mai 2012 )

    Le fait de la semaine : le temps de la parole, le temps de l’action.
    Peut-on s’étonner que la nouvelle Ministre de la Santé parle de ce qui intéresse son auditoire quand elle prend la parole en public ?
    Sûrement pas. Quand elle explique son objectif politique devant un aréopage hospitalier, elle parle de l’hôpital.
    Dans ce temps de la parole « pré-législatives », elle se garde bien d’avoir des propos qui fâchent les uns ou les autres. Quel politique agirait autrement ? Il n’y a donc pas de (...)

  • Lettre Hebdo n°567( 22 mai 2012 )

    Le fait de la semaine : Madame Marisol TOURAINE, Ministre des Affaires Sociales et de la Santé
    On ne peut pas parler de surprise concernant la nomination de notre nouvelle Ministre, en charge de la Santé. Madame Touraine s’exprimait régulièrement sur ces sujets et représentait le candidat devenu Président lors, par exemple, de l’audition du Centre National des Professions de Santé. Le domaine d’attribution est vaste et risque de rendre la tâche difficile sans Ministre délégué à la Santé qui (...)

  • Lettre Hebdo n°566( 15 mai 2012 )

    Le fait de la semaine : dans l’attente d’un nouveau Ministre.
    Les médecins généralistes ne sont pas particulièrement dans l’attente d’un nouveau Ministre. Ils ne vivent pas dans l’anxiété d’un nom et même d’une politique tant ils sont revenus de tout et sont impliqués totalement dans leur activité professionnelle. En 2007, sans vraie alternance, la loi « Hôpital, Patients, Santé et Territoires » (difficile de faire plus techno comme désignation pour un gouvernement sensé être libéral) a rapidement éteint (...)

  • Lettre Hebdo n°565( 9 mai 2012 )

    Le fait de la semaine : Encore une élection puis on reparle enfin de la Santé ?
    L’élection présidentielle passée, le nouveau Président élu, la Santé qui a été la grande absente du débat va se rappeler au bon souvenir de la nouvelle équipe.
    Même si la convention avec l’assurance maladie constitue une base solide pour ne pas immédiatement attirer l’attention des décideurs politiques, les problèmes persistent. La Médecine Générale qui est, au sein du système de santé, la pierre angulaire des soins à la (...)


Cliquez pour passer d'une série à l'autre:
|1-20 |21-40 |41-60 |61-80 |81-100 |101-120 |121-140 |141-160 |161-180 |181-200 |201-220 |221-240 |241-260 |261-280 |281-300 |301-320 |321-340 |341-360 |361-380 |381-400 |401-420 |421-440 |441-460 |461-480 |481-500 |501-520 |521-540 |541-560 |561-580 |581-600 |601-601

Veille WEB UNOF


CSMF

Confédération des syndicats médicaux français :
La CSMF est une confédération de syndicats départementaux regroupant généralistes et spécialistes. Elle fédère deux structures nationales, l’UNOF pour les généralistes et l’UMESPE pour les spécialistes. L’UMESPE regroupe elle-même plus de 33 syndicats de spécialité. Elle représente et défend aussi les médecins à exercice particulier (MEP) et les médecins hospitaliers exerçant en libéral.


Haute Autorité de Santé - Haute Autorité de Santé Page d’accueil - Accueil - Accueil 2012

La HAS est une autorité publique indépendante qui contribue à la régulation du système de santé par la qualité. Elle exerce ses missions dans les champs de l’évaluation des produits de santé, des pratiques professionnelles, de l’organisation des soins et de la santé publique

Espace privé // Porte documents // Conception & développement du site de l'UNOF 2002->2013- Maurice BINIASZ